MASTER
 
 

Adaptive Bodywork Unit I certification - AB Montreal - September 22-23

By Adaptive Bodywork (other events)

Sat, Sep 22 2018 8:30 AM Sun, Sep 23 2018 6:30 PM
 
ABOUT ABOUT

English text will follow below:-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Thérapie corporelle adaptative – Certification pour l’Unité 1 - Principes fondateurs et techniques de base

Bâtir une meilleure base
Que vous soyez artiste de cirque, acrobate, gymnaste, champion olympique d’haltérophilie, athlète de cross-fit ou de toute autre discipline vous confrontant aux exigences rigoureuses d’un entraînements intensif et de la spécialisation sportive, il est important de comprendre les conséquences que toute atteinte à votre système myofascial peut avoir sur votre capacité à bouger de manière coordonnée et libre de douleur.

Lorsqu’une dysfonction structurelle, résultant d’un incident tel qu’une chute, un impact fort avec un autre corps ou objet ou un faux mouvement, n’est pas reconnue comme telle, son impact sur le corps aura des répercussions à vie.

Ce dysfonctionnement du système myofascial de l’athlète continuera à interagir négativement avec tous ses mouvements, créant une série de compensations limitants sa performance et donc, sur le long terme, ses chances même de succès.

La priorité est donc de restaurer rapidement l’équilibre dans le système de support myofascial de l’athlète de manière à éviter d’ultérieurs dysfonctionnements structurels, dysfonctionnements qui sont exacerbés par les efforts continus d’entraînement et compétition.

Aborder le problème de façon conventionnelle
Dans les modes passifs de thérapie, le client abdique la responsabilité de ses dysfonctionnements au thérapeute. Cette approche, bien que conventionnelle et fréquente, est limitée par l’absence de connexion neurologique entre les dysfonctionnements structurels du client et son système nerveux. C’est la mentalité « répare-moi », populaire dans notre société habituée aux fast food et à la gratification instantanée. Cependant, cette approche est rarement gagnante et n’apporte, au mieux, que des résultats temporaires et superficiels.

En quoi la thérapie corporelle adaptative est-elle différente ?
La thérapie corporelle adaptative permet de remettre le/la client.e en contrôle, en lui conférant les outils dont il/elle a besoin pour prendre en charge sa réhabilitation structurelle et le soulagement de sa douleur.

En équipe, le/la client.e et le/la thérapeute travaillent efficacement ensemble à la recréation d’un état de jeunesse des tissus et du potentiel moteur du client.

Dirigé.e par le/la thérapeute, le/la client.e utilise le mouvement pour créer une boucle de retour sensoriel lui servant de carte de navigation pour l’exploration et la restauration de ses tissus endommagés.

Cette prise de contrôle de la part du client lui confère la confiance nécessaire pour adresser de façon efficace ses problèmes et ce au rythme qui lui convient.

Cette approche active maintient une connexion entre la physiologie (ou structure) du client et sa neurologie (ou modalité de mouvement), permettant d’intégrer en temps réel le travail mené. De cette manière, la thérapie corporelle adaptative permet de réinitialiser la connexion neuro-myofasciale, d’améliorer la proprioception, d’accroître l’amplitude des mouvements et de combattre la perte de mobilité, de supprimer les douleurs débilitantes et de restaurer rapidement des modalités de mouvement plus efficientes.

Les bénéfices pour le/la thérapeute
La thérapie corporelle adaptative est une approche active qui permet d’épargner du temps en ciblant directement les structures affectées tout en évitant de perdre du temps inutilement sur des zones sans dysfonctionnement.

L’application de la thérapie corporelle adaptative permet au praticien de demeurer équilibrer et détendu en tout temps. La plupart des applications sont données avec le pied, mobilisant le poids du corps de manière douce, lente et contrôlée. Un simple transfert de poids d’un pied à l’autre provoque de grosses transformations chez le client sans absolument compromettre la physiologie du thérapeute. Cette approche enseigne de superbes mécaniques corporelles faciles pour le/la client.e et le/la thérapeute tout en rajeunissant grandement l’ensemble du système myofascial corporel, des pieds à la tête.

 

English -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Adaptive Bodywork Unit I certification - Foundation Principles & Techniques

Building a better foundation
Whether you are a circus performer, an accrobat, a gymnast, an Olympic lifter, a X-Fit athlete, or any form of athlete engaged in the rigors of intense training and sports specialization, it is important to understand the consequences that injury to an athlete’s connective tissue support system will have on their potential for coordinated, pain free movement.
When a structural dysfunction resulting from an injury like a fall or a strong impact with an external body or a wrong move is not recognized, its impact on the body will have life long repercussions. This dysfunction to the athlete’s support system will continue to interact negatively with all future athletic movements, creating a series of performance limiting compensations that will ultimately compromise the athlete’s likelyhood for success.
It is a priority to rapidly restore balance in the athlete’s support system to avoid further structural dysfunction, dysfunction that will be exacerbated through the continued efforts of training and competition.

Addressing the problem conventionally
In passive modes of therapy the client abdicates responsibility for his body’s dysfunction to a therapist. This common approach suffers from creating a neurological disconnect between the structural dysfunction and the client’s nervous system. This is the “Fix me” mentality. It is popular in our instant gratification, fast food society, however it is rarely successful and at best yields only temporary and superficial results.

The Adaptive Bodywork difference
Adaptive Bodywork puts the clients back into the driver’s seat empowering them with the tools they need to rapidly regain control of their structural rehabilitation and pain relief.
As a team the client and therapist are able to work efficiently towards recreating a state of youthfulness in the client’s tissues and movement potential.
Directed by the therapist, the client uses movement to create a sensory feedback loop that acts as his roadmap for the exploration and restoration of his compromised tissues.
Being in control gives the client the necessary confidence to effectively address their issues at a rate with which they are comfortable.
This active approach maintains the connection between the client’s physiology or structure and his/her neurology or movement patterns, thereby integrating the work in real time.
In this way Adaptive Bodywork reboots the client’s neural-myofascial connection, enhances proprioception, increases range of motion and lost mobility, removes debilitating pain and restores more efficient movement patterns rapidly.

The benefit to the practitioner
Adaptive Bodywork is an active approach that saves time by directly targeting only the compromised structures while avoiding needlessly spending time in areas without dysfunction.
With the application of Adaptive Bodywork the therapist remains balanced and relaxed at all times. Most of the applications are done by foot, effortlessly leveraging body weight in a way that is gentle, slow and controlled. A simple transfer of weight from one foot to the other effects great change without ever physically compromising the therapist in anyway.
This approach teaches superb body mechanics that are easy for both client and therapist while greatly rejuvinating the body wide connective tissue matrix, from head to toe.

Mailing Address

3483 Laval Ave. Suite 5 Montreal, QC H2X 3C7 Canada